Étienne Chouard et la souveraineté monétaire (1)

8 mn

En renonçant à la création monétaire, nous restons impuissants !

Suite à l’atelier constituant sur la souveraineté monétaire, nous démontons avec Etienne Chouard les mécanismes qui organisent l’impuissance politique des États et des citoyens.

En renonçant à la création monétaire les états ont perdu toute souveraineté politique !

Parce qu’aujourd’hui la monnaie n’est plus basée sur un étalon en quantité limitée (l’or auparavant), elle pourrait être créée « à volonté » en fonction des besoins reconnus par le bien commun. Par exemple pour financer des projet de reforestation, ou d’isolation des logements, ou encore de préservation de la biodiversité ou de développement des énergies propres et libres… Ces projets créeraient des emplois qui seraient financés par la création monétaire, décidée par un État au service du Bien commun. État, lui même, organisé et contrôlé par les citoyens…

Oui c’est un autre monde ! Celui qu’il nous reste à inventer. Pour cela, commençons par oser dire ce que nous souhaitons et ce que nous ne voulons plus. Osons revendiquer notre pouvoir de citoyen et incarner réellement la démocratie  (le pouvoir du peuple par le peuple) : Décidons des règles politiques, à commencer par la constitution !

Aller plus loin

Écrire un commentaire